Plouneour-Menez - Retour à l'accueil Plouneour-Menez  
  Rechercher
 
 Newsletter
 
 
 
 
  Accueil > Patrimoine - tourisme > Un peu d'histoire
Un peu d'histoire
 

Vie communale
Vie économique
Accès
Vie associative
Patrimoine - Tourisme
     Un peu d'histoire
     Les légendes
     Patrimoine naturel
     Patrimoine architectural
     Randonnée
     Hébergement
     Informations touristiques
Infos pratiques
Vos démarches



JUILLET 2017
L M M J V S D

|   |   |   |   |   | 1 | 2 |
| 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |
| 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 |
| 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |
| 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 |
| 31 |  
Mois précédent Tout le mois Mois suivant




Nature


Créée vers le VIème siècle...

...Par Saint Enéour

Plounéour-Ménez ( Ploeneour-in-Monte vers 1330 ), la paroisse d’ Enéour-de-la-Montagne, est une paroisse primitive créée vers le VI ème siècle par St Enéour, venu de Grande Bretagne à l’époque de l’émigration.
 
Saint Enéour serait, selon la légende, enterré dans l’église. Au nord du Roc’h-Trévézel, se situe un bloc de pierre, creusé de cavités où la légende voit l’empreinte du chapeau, du livre et des sandales de St Enéour ainsi que la marque de son corps, et qui marquerait l’endroit où il mourut.
 
C’est sous l’impulsion des moines de l’Abbaye du Relecq et des hospitaliers de St Jean de Jérusalem, que sont mises en valeur les pentes des Monts d’Arrée. Des colons vont défricher les terres et abattre les bois sous un mode de tenure particulier, la quevaise. Les quevaises de l’Abbaye du Relecq étaient nombreuses et étendues.


Le Rocher de St ENEOUR

Photo : votre description de l'image
 



Celles des hospitaliers se limitaient à cinq sur le territoire de Plounéour, à savoir : quatre à Keradalan et une à Mesquéau. Loc-Eguiner, la partie Ouest de Plounéour-Ménez, ancienne trève, fut érigé en paroisse en 1843 et en commune en 1866.
 
L’activité agricole est principalement orientée vers l’élevage depuis le début du XXème siècle et se concentre dans la partie nord de la commune. La partie Sud est constituée par la crête des Monts d’Arrée qui suit une ligne Sud-Ouest / Nord-Est. Elle est couverte de landes et de tourbières. De nombreux ruisseaux y trouvent leur source et alimentent les trois principaux cours d’eau de la commune.
 
( Extrait du Dictionnaire du Patrimoine des Communes du Finistère )